Vous êtes ici > Contre-jour > Sport > A l’OM, la rumeur court plus qu’un milieu de terrain
Albert Londres
Mercato
   Albertine III   le 9/06/2011
 
 

A l’OM, la rumeur court plus
qu’un milieu de terrain

 

Comme par magie, chaque période de mercato est l’occasion de voir surgir à l’OM les noms des plus grandes stars du foot. De Jardel à Drogba, en passant par Luis Fabiano et Gilardino, un peu tous les internationaux de la galaxie sont annoncés par la presse au club phocéen. Après tout, Marseille est le club qui génère le plus d’engouement en France. Le club qui donne du rêve. Alors pourquoi ne pas créer (de toutes pièces ?) ce doux songe, quitte à leurrer les fans...

COPINAGE

Comment naissent ces rumeurs ? Pour le savoir il faut se rapprocher de la presse sportive nationale. C’est là que la plupart des bons tuyaux aboutissent après avoir transité par les réseaux les mieux informés, tout simplement par copinage. La plupart des journalistes sont « potes avec les joueurs grâce notamment aux soirées en boîtes de nuit dans la capitale », explique un journaliste de Francefootball.fr. Il est donc aisé de connaître avant tout le monde la future destination des cracks. Au journal L’Equipe et à l’Equipe TV, la venue de footballeurs pro en tant qu’invités, ou d’anciens champions du Monde comme consultants, permet aussi de précieuses révélations.

CAISSES EN BAISSE, RUMEURS EN HAUSSE

Après que le bruit d’un énième retour de Didier Drogba a enflammé Marseille l’été dernier, Jean-Claude Dassier avait qualifié l’info « d’absurde ». Pourtant le futur-ex président de l’OM aurait souhaité faire plaisir à ses abonnés. Mais quand on doit se serrer la ceinture parce que les rentrées financières sont de plus en plus minces (droits TV revus à la baisse, droit à l’image collectif abandonné, travaux du Vélodrome réduisant sa capacité d’accueil d’un tiers pendant trois ans, actionnaire lassé de devoir remettre la main à la poche), il faut se rendre à l’évidence : l’OM n’a plus les moyens de recruter des joueurs de classe mondiale. Pourquoi ces rumeurs continuent-elles donc de nous intoxiquer ? D’abord pour faire le buzz. Si les médias peuvent vendre du papier, générer du trafic sur leur site Internet et entraîner des reprises à droite et à gauche, dans une période en manque d’actualité pour cause de championnat terminé, pourquoi s’en priveraient-ils ? Les agents de joueurs soi-disant pressenti à l’OM ont eux aussi intérêt à faire monter la mayonnaise. Et qu’importe si le transfert est évalué à plusieurs millions alors que l’OM, par mesure d’économie, cherche un joueur libre de tout contrat. Le nom du chouchou de l’agent va ainsi circuler et la bataille sera déjà à moitié gagnée.

CULBUTE SALARIALE

Elle le sera totalement si le dit joueur, qui ne se sentait plus de continuer dans son club, voit par ce stratagème son contrat prolongé et son salaire revalorisé. Ce pourrait être le cas de Drogba à Chelsea. L’Ivoirien, donné partant depuis l’arrivée de Fernando Torres cet hiver, devrait finalement être prolongé jusqu’en 2013 et voir son salaire mensuel augmenté de 150 000 euros. Quand on sait qu’il perçoit déjà entre 6,5 et 7,5 millions d’euros par an, on comprend mieux pourquoi il y a 99,999% de chance qu’il reste à Londres plutôt qu’il ne retourne un jour à l’OM. Même s’il s’agit de son club de cœur. #


 



ALBERT EN RÉSEAU

Sur Flickr
Fil RSS