Vous êtes ici > Feuilletons > Présidentielle : votez Claude Martin ! > Le programme pour lequel vous allez forcément voter
Albert Londres
Grand messe politique
   Clément Chassot, aka Albert XIII   le 10/04/2012
 
 

Le programme pour lequel vous allez forcément voter

 

QUOI QUE VOUS FASSIEZ, VOUS VOTEREZ POUR LUI : toute la semaine, Albert vous raconte l’odyssée de SON candidat, synthèse vivante entre les personnalités et les programmes des cinq principaux candidats [1] à l’élection présidentielle. _ Aujourd’hui : Claude Martin présente son programme aux Français.

Après brainstorming, Jacques Standard et Michel Poor ont finalement opté pour un meeting en plein air, à Notre-Dame de la Garde. Des dizaines de milliers de Français ont fait le déplacement pour entendre Claude Martin, messie présidentiel, présenter son grand programme de rassemblement. Journalistes, militants avec pin’s et t-shirt à l’effigie du candidat, forces de police, élus locaux... Tout le monde est là, dans une grande cohue organisée. Et puis enfin, il fait son apparition sur le promontoire de la basilique...

« Françaises, Français, mes chers compatriotes, mes amis,

Merci d’être venus aussi nombreux en ce jour historique, en ce lieu mythique qui symbolise tout mon combat : je serai le gardien de la France, votre protecteur pour les cinq prochaines années. Cette descente aux enfers n’a que trop duré. Moi Claude Martin, je redresserai le pays. Comment ? Ah, j’entends déjà ces candidats de pacotille qui sont issus, soit de vieilles traditions politiques qui en cinquante ans n’ont rien accompli, soit de courants extrémistes irresponsables...

Mon programme est simple. Clair. Les cinq principaux candidats qui briguent votre vote sont d’accord avec ce programme [2]. Et si je suis élu, je proposerai à tous ces concurrents d’entrer dans mon équipe pour former un véritable gouvernement d’union nationale synthétique.

Mon programme s’axe sur ce qui vous préoccupe le plus : l’emploi et le pouvoir d’achat. Pour que tout le monde puisse dépenser, dormir et manger décemment, une de mes premières mesures sera de venir en aide aux PME et PMI, là où se concentre l’essentiel du salariat dans ce pays. Pour les rendre compétitives, je limiterai la concurrence déloyale entre les pays européens et leurs partenaires commerciaux. Je favoriserai bien entendu le « made in France » et pour lutter contre la désindustrialisation programmée du pays, j’empêcherai toute forme de délocalisation. Jeunesse ! La formation professionnelle sera ma priorité pour lutter contre le chômage qui te touche.

Ce programme est financé. Il s’accomplira au sein d’un processus visant à réformer notre fiscalité, c’est-à-dire l’impôt sur le revenu et sur les sociétés. Mais aussi et surtout les niches fiscales, qui seront réduites de manière drastique. Enfin, pour assainir le monde de la finance et lutter contre la spéculation qui nous gangrène, une loi sera votée pour une stricte séparation, au sein de nos banques, des activités de crédit et d’investissement.

Bien sûr, pour tout cela, il faudra convaincre nos partenaires européens et internationaux. Je le ferai et, pire ! J’y arriverai.
Je solliciterai les pays de l’Union européenne pour une réforme des traités instituant une nouvelle politique commerciale qui crée de la richesse au lieu d’en détruire. Je ferai voter un budget européen ambitieux pour financer de grands projets technologiques.
Par ailleurs, nos troupes en Afghanistan seront retirées avant la fin de l’année. Cette horrible guerre n’a que trop duré et trop de nos frères y ont sacrifié leur vie.

Mes chers compatriotes ! Aujourd’hui la France est triste, aujourd’hui la France a peur. Si demain, vous faites le choix de m’investir à la plus haute fonction de l’État, je promets d’investir dans l’éducation, de stopper le non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux, du moins à l’école primaire. Des places supplémentaires en crèches seront créées. Je vous promets une réforme de la justice qui garantira plus d’indépendance pour nos magistrats et j’embaucherai plus de policiers pour rétablir l’ordre.

Pour amorcer la transition écologique qui nous attend, j’encouragerai les économies d’énergie partout et par tout le monde. Pour protéger son indépendance énergétique, la France ne sortira pas brutalement et totalement du nucléaire , mais nous en réduiront progressivement la part en développant les énergies renouvelables.

Enfin, pour une meilleure représentativité du peuple dans nos vieilles institutions, j’incorporerai une part de proportionnelle aux élections législatives de 2017.

Françaises, Français, avec moi ! Tous ensemble, votez pour moi, UN HOMME JUSTE, POUR UN PAYS POUR TOUS !!
Je vous le promets, vous ne serez pas déçus.

Mes chers compatriotes, vive la République et vive la France !! »

DEMAIN : C’est l’hyyyyymne, de vos campaaaaaagnes

Notes

[1] Mélenchon, Hollande, Bayrou, Sarkozy, Le Pen.

[2] Propositions établies après recensement des points communs aux programmes de Jean-Luc Mélenchon, François Hollande, François Baryou, Nicolas Sarkozy, Marine Le Pen.


 



ALBERT EN RÉSEAU

Sur Flickr
Fil RSS