Vous êtes ici > Contre-jour > Société > Les Baumettes, victimes des prisons privées
Albert Londres

Les Baumettes, victimes des prisons privées

 

Comme si les bâtiments insalubres et la violence entre détenus ne suffisaient pas. Le contrôleur général des lieux de privation de liberté (CGLPL) révèle aujourd’hui que l’État transfère aux Baumettes, déjà surpeuplées, des détenus d’autres prisons gérées par le secteur privé pour éviter d’avoir à payer des pénalités pour surpopulation aux concessionnaires. « Marseille accueille des personnes qui font l’objet de mesures de désencombrement de maison d’arrêt des environs. Un surcroît d’occupation dans ces établissements sous gestion déléguée entraîne en effet pour l’Etat le versement de pénalités », souligne le CGLPL, sans toutefois chiffrer le nombre de détenus concernés.

Budget propreté divisé par deux
Dans les « recommandations d’urgence » [1] qu’il doit rendre publiques aujourd’hui à 9h30 lors d’une conférence de presse, le contrôleur général souligne aussi que la prison des Baumettes a vu ses crédits de fonctionnement baisser de -7% entre 2011 et 2012, son budget propreté a été divisé par deux (-58%) et son budget de travaux de maintenance a chuté de -36%. L’influence du privé, là aussi : « L’établissement de Marseille étant un des rares en gestion publique de la région, il subit le contrecoup de ce que beaucoup d’autres sont en gestion privée et qu’il faut bien payer les cocontractant privés selon ce que prévoient les contrats », pointe le contrôleur général. Sur ces points et bien d’autres (hygiène, violence, activités culturelles, sportives et professionnelles), le contrôleur général a demandé des réponses aux ministères de la Santé et de la Justice. Ils avaient jusqu’à hier pour lui fournir des explications.

À lire également :

Notre feuilleton sur le chantier de rénovation des Baumettes, suivi en parallèle au chantier de construction du Mucem

Notes

[1] Procédure utilisée une seule fois depuis la création du CGLPL en 2008.


Vos commentaires



ALBERT EN RÉSEAU

Sur Flickr
Fil RSS