Vous êtes ici > Feuilletons > Les taxis changent de vitesse > Monte le son sur la cibi
Albert Londres
Compil
   Frédéric Legrand, aka Albert II   le 15/02/2012
 
 

Monte le son sur la cibi

 

Les taxis marseillais inaugurent ce mois-ci leur nouvelle station de la gare Saint-Charles. Le symbole d’un renouveau après les arrestations en série de taximen présumés fraudeurs, la banqueroute des taxis TUPP et la « démission » de Lolo Gilardenghi, patron de 30 ans de l’intersyndicale des taxis marseillais ?
Pour le vérifier, Albert se cale cette semaine sur leur banquette arrière, en vous racontant dans le même temps les coulisses de son travail. Aujourd’hui : la compil du taxi, à écouter sur la cibi de votre tacot personnel.

Chapitre 4 : où le Albert met un peu de notes dans un monde de signes

Le journaliste écrit parfois en musique, parfois dans un silence religieux (le casque de chantier antibruit en plastique bleu étant de ce point de vue redoutablement efficace). Mais TOUJOURS, je dis bien TOUJOURS, il a des notes qui lui traversent les oreilles durant son reportage. Que ce soit sa musique, celle des autres, celle à laquelle on lui fait penser.
Contrairement à toute attente, le taxi testé par Albert était 100% musicless, même pas branché sur RTL 2 ou Rire et chanson. J’ai donc pioché dans ma propre cave. Petit pot-pourri à accrocher à votre rétroviseur, pour une ambiance florale et décontractée.

1 – Noir Désir – À l’arrière des taxis

Une petite version live bien sauvage de ce bijou. Avec en prime un mini-solo de batterie [1], ce qu’égocentriquement j’apprécie, étant batteur moi-même. Écouté en faisant la vaisselle, alors que le papier « charte de bonne conduite » mûrissait doucement dans ma tête.

2 – Mike Patton – Deep down

C’est un mec du pays de la bagnole -les US- qui chante dans la langue d’un autre pays de la bagnole -l’Italie. Et qui reprend la BO de Diabolik, célébrissime nanar pop-60’s mélange de 007 et d’Arsène Lupin, agrémenté de belles poursuites en bagnole. Mister Mike Patton (Faith No More, Mister Bungle, Lovage, Peeping Tom) meets Mister Enio Morricone (voilà).

3 – Philippe Katerine – Le 20-04-2005

Parce qu’en ces temps de campagne présidentielle et de peur d’un 21-04-2002 à l’envers, il n’est pas inutile de rappeler ce qui se passe quand on suit de belles blondes parce qu’on a envie de baiser, qu’on cherche à attraper un taxi, et puis qu’est-ce qu’on entend souvent dans un taxi ?

4 – The Misfits – Attitude

Pendant des années, les dirigeants de l’intersyndicale des taxis n’ont jamais eu peur de rien : anti-concurrence (moto-taxi, auto-partage, vélo-taxi), anti-PV, revendiquant franchement le clientélisme pro-Defferre puis pro-Gaudin... Des hommes de caractère, des hommes « with attitude ». Le tout chanté par le « Evil Elvis » Glenn Danzig : du bonheur.

5 – PJ Harvey – A perfect day Elise

On pourrait dire que, bien qu’Anglaise, PJ a fait un superbe album sur New York, patrie du Taxi Driver. Mais ce n’est pas cet album-là, pas cette chanson-là. Juste un titre imparable à écouter en voiture, quand vous remontez à toute allure la passerelle de Plombière pour aller au conseil général.

6 – Vanessa Paradis – Joe le Taxi

En écrivant, j’avais en tête une superbe version de Joe le Tacos, chantée par Divine Comedy. Mais elle n’est pas dispo sur Deezer... Reste cette version live accoustique par Vané. De quoi bien apprécier les textes profonds d’Étienne Roda-Gil.

7 – Nick Cave & the Bad Seeds – Oh my Lord

Secrétaires d’État à la sécurité routière, interdisez cette chanson en voiture. C’est un appel à rouler toutes fenêtres ouvertes, de plus en plus vite, sur une nationale perdue dans la plaine de la Crau.

8 – Lenny Kravitz – Mr cab driver

Lenny n’arrive pas à trouver de taxi parce que dans son pays beaucoup de chauffeurs sont racistes. Un fléau qui a heureusement épargné la France.

DEMAIN : Michel Quercy, sociologue des transports, invité d’Albert et radio Grenouille

Photo Twicepix, licence CC

Notes

[1] Très fin, tout en cymbales, très surprenant vu la belle et martiale frappe habituelle de Denis Barthe...


 



ALBERT EN RÉSEAU

Sur Flickr
Fil RSS