Vous êtes ici > Contre-jour > Société > Prochain arrêt : Florida palace
Albert Londres

Prochain arrêt : Florida palace

 

Ça commence par un Coca à 5 € à l’Escale Borély, avec joggueurs et rollers qui vous passent sous le nez sur fond de mer d’émeraude. « N’importe quoi, mouhahaha, quelle hallu ,on se croirait à Miami ! ». Ça se poursuit quelques mois plus tard, devant une mauresque à la terrasse du quatre étoiles New Hotel of Marseille (Albert ne se refuse absolument rien). Mon beau-frère, qui a connu les deux villes, sans que je lui en aie parlé : « Ça a un côté Miami, quand même ! ». Ça embraie sur un comparatif à bâtons rompus, histoire de se dire que naaaan, vraiment, on délire là.

Happening pour 2013. Et puis en fait on délire pas. Ça se termine qu’après des recherches, Miami ce serait Marseille, mais en plus riche et en plus grand. Avec son côté foutraque, son mélange de Nord et de Sud, son côté fascinant et repoussant pour le reste du pays. Ça se fait qu’on comprend pas pourquoi pourquoi c’est jumelé avec... NICE ? Que limite on va lancer une pétition pour que Miami soit le repère de city-benchmarking pour le développement de Marseille, ça aurait tout de même plus de gueule que de se comparer à Lyon ou Rotterdam. Ça va se terminer que je vais passer mon permis bateau pour faire en 2013 une performance-revival Miami Vice, en hors-bord et costume de lin rose sur le Vieux-Port. Les journalistes, ça raconte vraiment n’importe quoi.


Vos commentaires



ALBERT EN RÉSEAU

Sur Flickr
Fil RSS