Vous êtes ici > Feuilletons > Présidentielle : votez Claude Martin ! > Standard et Poor trouvent le messie sur Meetic
Albert Londres
Albert présente son candidat fictif
   Clément Chassot, aka Albert XIII   le 8/04/2012
 
 

Standard et Poor trouvent le messie sur Meetic

 

QUOI QUE VOUS FASSIEZ, VOUS VOTEREZ POUR LUI : toute la semaine, Albert vous raconte l’odyssée de SON candidat, synthèse vivante entre les personnalités et les programmes des cinq principaux candidats [1] à l’élection présidentielle.
Aujourd’hui : exercice de profilage dans les locaux de Standard et Poor.

Les influents Jacques Standard et Michel Poor sont dans leur bureau. Scrutant les indices boursiers qui défilent sur une grande chaîne d’information en continu, ils évoquent la prochaine présidentielle française. Une élection terne, qui ne les emballe pas vraiment. Ils sont persuadés qu’un troisième homme, inconnu mais rassembleur, pourrait, grâce à leurs précieux conseils, rafler la mise et servir leurs intérêts. Mais avant de faire élire ce messie capable de mettre tout le monde d’accord, faut-il encore le trouver… là, quelque part.

- Bon Michel, il faut qu’on dégote quelqu’un qui plaise à tout le monde. Basons-nous sur les cinq candidats en tête des sondages actuellement. À eux tous, ils représentent environ 95% des intentions de votes, ça devrait nous suffire, note Jacques Standard.

- OK, un homme alors… Peut-être blond, pour rappeler un peu Marine Le Pen et surtout sans aucun accent ! On ne va pas faire la même connerie que les écolos. Il nous faut une gueule bien française, sans ambigüité. Pareil pour le nom, lança cyniquement Michel.

- La moyenne d’âge, c’est 55 ans. C’est parfait, ça fait pas senior, mais expérimenté encore en pleine forme.

- Quel milieu social ? Où est-ce qu’il habite ?

- Curieusement, trois des candidats ont un lien avec Neuilly-sur-Seine : Sarkozy en a été le maire, Hollande y a fait ses études et Le Pen y est née… Il nous faut quelqu’un de là-bas. Question classe sociale, ils sont tous plus ou moins issus d’un milieu aisé, à part Bayrou dont le père était agriculteur et Mélenchon : son père était postier et sa mère instit’. Mais ils ont tous plus ou moins en commun une forte politisation du fait de l’engagement de l’un de leurs parents en politique.

- Donc il nous faut un homme dont le père ou la mère a été élu local.

- Notre candidat doit aussi avoir fait des études de droit, comme Sarko, Le Pen et Hollande. Mélenchon et Bayrou ont été profs de lettres…

-Va pour un professeur d’université, en philo ou en lettres, on s’en tamponne, mais qui auparavant a passé une maîtrise de droit. Un homme de loi avec un côté pédagogue et intello, ça va faire un tabac.

- Après, la famille. Un politique moderne doit être remarié, avoir une famille nombreuse. Et pour la première dame, un ancien mannequin devenu journaliste, ça aurait plutôt de la gueule, non ?

- Bon et puis catho bien sûr… mais pas trop quand même.

- Cela va de soi. On n’est pas loin du but, là, non ?

- Mouais. Il manque un truc… Pour lui donner du dynamisme, il faut qu’il ait une passion classe mais qui ne fasse pas trop élite. Regarde Sarko, c’est le vélo. Le Pen pratique le tir et Hollande aime bien le foot… Donc le golf, c’est non, mais un marathonien, bien endurant, oui.

- OK, parfait. Lance recherche Google maintenant.

Michel se saisit de son Macbook pro et tape dans le champ de recherches Google : « homme+blond+55+Neuilly+ mon père ou ma mère élu +droit+professeur d’université +divorcé+ femme mannequin journaliste+famille nombreuse+catho+marathonien ». Et, tombant sur un profil Meetic se passant de commentaires, le miracle se produisit :

- Popopo ! Monsieur Claude Martin, vous êtes notre homme ! s’exclama Michel. Tiens vas-y, il a laissé son numéro, appelle-le.

- Allô, Monsieur martin ? Oui, Jacques Standard à l’appareil. Vous faites quoi les prochains quinze prochains jours ?

DEMAIN : Claude Martin choisit une salle pour son meeting de Marseille.

Photo Marsupilami92, licence CC

Notes

[1] Mélenchon, Hollande, Bayrou, Sarkozy, Le Pen.


 



ALBERT EN RÉSEAU

Sur Flickr
Fil RSS