Vous êtes ici > Feuilletons > Présidentielle : votez Claude Martin ! > Un lieu marseillais pour les rassembler tous
Albert Londres
Meeting
   Clément Chassot, aka Albert XIII   le 9/04/2012
 
 

Un lieu marseillais pour les rassembler tous

 

QUOI QUE VOUS FASSIEZ, VOUS VOTEREZ POUR LUI : toute la semaine, Albert vous raconte l’odyssée de SON candidat, synthèse vivante entre les personnalités et les programmes des cinq principaux candidats [1] à l’élection présidentielle. _ Aujourd’hui : à la recherche d’une salle de meeting marseillaise.

AGENCE POLITICOM

Note de service du 10/04/2012, par Mme Sandrine Fitch

Objet : Préparation du meeting à Marseille du candidat Martin

Messieurs Standard et Poor,

Conformément à votre demande, voici une liste des différents lieux marseillais capables d’accueillir le premier meeting de notre candidat Claude Martin. En fin de note, vous trouverez une proposition alternative ainsi qu’une idée de slogan. À noter que cette liste a été établie après contacts auprès des salles elles-mêmes et de plusieurs hommes politiques locaux de tous bords.

- Le Parc Chanot
Grande capacité d’accueil (intérieur et extérieur confondus). Le palais des évènements peut accueillir jusqu’à 7 000 personnes. Offre multiple et modulable : si trop de militants, possibilité de suivre le meeting en dehors de la salle avec l’installation (par nos propres moyens) d’écrans de télévision. Un rassemblement extérieur est également envisageable sur 50 000 m2 du Parc : 150 000 personnes maximum selon la règle des « 1m2 = 3 personnes ». Nicolas Sarkozy et Marine Le Pen y sont passés cette année.

Avantages : très bien placé, proche des transports en commun et grand parking à disposition.

Inconvénient : le prix, dans la fourchette haute et tout le matériel n’est pas fourni clé en main.

Coût : Environ 20 000€ plus logistique (chaises etc.)

- Le Dôme
Salle de concert qui n’est pas réputée pour sa qualité sonore. Cela importe peu pour un meeting. Capacité maximale de 8 000 personnes. François Hollande y est passé cette année.

Avantages : Les sièges sont déjà fournis ainsi que les installations type son et lumière.

Inconvénient : un peu petit pour organiser un très grand rassemblement.

Coût : environ 20 000€

- Le Château des Fleurs :

Une des plus anciennes salles de Marseille (1863), historiquement liée à l’extrême gauche mais plus par défaut que par conviction : avec une capacité de seulement 500 à 600 personnes, seuls les petits candidats s’y intéressent.

Avantages : très bonne situation, proche des transports en commun.

Inconvénient : trop petit. Nathalie Arthaud y est passé. Philippe Poutou a fait une demande mais la salle n’était pas disponible.

Coût : 3 000€, 400 chaises mises à disposition.

- La salle Vallier :
D’abord une salle de sport. Peut accueillir des spectacles. Pourrait procurer une image « rock n’roll » à notre candidat : Claude François y a fait un faux malaise en 1970 et les Rolling Stones s’y sont produits en 1969. Très peu de meetings y sont organisés. Capacité d’environ 2 500 places mais seulement quelques chaises sont à disposition.

Avantages : aucun à part le côté historique.

Coût : N.C.

-  Le Silo :
Nouvelle salle de spectacle d’une capacité de 2 000 personnes. Ancien silo à céréales, peut donner une image qui colle avec le leitmotiv « produire français » de cette campagne. François Bayrou y donne meeting le 15 avril.

Avantages : très jolie esthétique, installations techniques et places assises à disposition, à proximité d’une station de tram.

Inconvénients : trop petit pour un grand rassemblement.

Coût : 12 000€

- Le stade Vélodrome :
Aucun meeting n’y a été organisé. Impossible de prévoir quelque chose car le stade est en travaux.

Conclusion

Après prospection, je conseille d’organiser un grand rassemblement sur la place publique, dispositif « à la Jaurès » très « trendy », à l’image de ce que va faire Jean-Luc Mélenchon au Prado le 14 avril. Ce procédé garantit une grosse couverture médiatique. Néanmoins, attention à la météo.
Enfin, ces rassemblements s’apparentent à de simples « manifestations à caractère revendicatif ». Il suffit donc de les déclarer à la préfecture trois jours avant la date choisie et de trouver un terrain d’entente avec la municipalité.

Si toutefois vous choisissiez une salle, je vous rappelle quelques techniques pour embellir l’évènement : placer les jeunes devant, serrer les rangs pour une impression de nombre et choisir une salle qui ne pourra accueillir tous les militants. Des images de télévision montrant une foule devant des grilles closes suscitent un sentiment de popularité.

Enfin, le slogan : étant donné le bref délai dont nous disposons, le générateur de slogan créé par le site d’information Slate.fr me paraît une bonne solution. Je vous propose ainsi : « Un homme juste pour un pays pour tous ».

Bien à vous,

Sandrine Fitch

DEMAIN : Claude Martin en meeting à Marseille présente son programme aux Français.

Notes

[1] Mélenchon, Hollande, Bayrou, Sarkozy, Le Pen.


 



ALBERT EN RÉSEAU

Sur Flickr
Fil RSS